Avec le confinement, les O.S.N.I. se dématérialisent : à vous de jouer !

L’O.S.N.I du mois : vous avez jusqu’au 18 décembre pour participer

Parle à ma main, OSNI !

Si vous saviez quel casse-tête vous m’imposez, chaque deux mois, pour essayer de trouver des indices aux petits oignons, ni trop durs, ni trop simples, rigolos, inventifs, innovants et j’en passe. Alors des fois, comme pour ce nouvel OSNI, je dois redoubler d’effort. Mais le plus beau, c’est que grâce à vous, je découvre tellement de choses.
Allez, j’arrête de m’épancher sur vos ordinateurs et je vous laisse faire connaissance avec notre nouvel ami venu d’un monde jamais vu encore ou du monde de la science.

Rantanplan, rataplan ran ra !
Si, si, cette expression ou plutôt cette onomatopée existe-bien !
Je vous laisse chercher.

Bonne chance !

Indice n°1

Quittant l’espace des BU Sciences et Pharmacie où ils sont habituellement hébergés, les OSNI débarquent sur les réseaux pour aiguiser toujours plus votre curiosité et vous surprendre.

Témoins de l’histoire des sciences et des techniques, les Objets Scientifiques Non Identifiés, issus des collections patrimoniales de l’Université, sont aujourd’hui des mystères, dont on a oublié la fonction, l’usage et jusqu’au nom !

Pendant un mois, un objet est ainsi proposé à votre sagacité : à vous de trouver de quoi il s’agit.

Pour vous mettre sur la voie, chaque semaine, un nouvel indice visuel ou sonore sera dévoilé, sur ce mini-site et les pages Facebook des BU ainsi que sur le site et le compte Instagram du service du Patrimoine historique.

Et à la fin, un tirage au sort parmi les bonnes réponses désignera le vainqueur, avec un cadeau, bien réel, à la clé !