En 2019, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a produit une première version du Baromètre français de la Science Ouverte (BSO). Le BSO est l’une des actions du Plan national pour la science ouverte. Il permet de suivre le taux national des publications de recherche en libre accès : il étudie les publications dont au moins l’un des auteurs est affilié à un établissement en France. Tout établissement de recherche peut aujourd’hui demander au Ministère de décliner ces indicateurs pour construire son propre Baromètre.

Dans le cadre de sa politique de promotion d’une science ouverte, l’Université de Montpellier s’est dotée en 2022 de cet outil de pilotage pour suivre la progression du libre accès au sein de sa production scientifique. Ce premier BSO de l’UM concerne les publications de 2017 à 2020 dont au moins l’un des auteurs est affilié à notre université.

Avertissement : les données utilisées pour le Baromètre montpelliérain proviennent de sources diverses, telles que Web of Science, SciVal et HAL. En dépit du croisement de ces données, la liste des publications recensées n’est pas exhaustive. En effet, seules les publications disposant d’un DOI peuvent être prises en compte pour l’instant. Les publications en Sciences Humaines et Sociales étant généralement sous-représentées dans les bases de données, ils se peut qu’elles le soient également dans le Baromètre. L’intégration des publications recensées dans HAL sans DOI est prévue prochainement.

Ces biais étant les mêmes qu’au niveau national, le Baromètre de l’Université de Montpellier permet de situer notre établissement. En 2021, 73% des publications de l’Université de Montpellier parues en 2020 sont disponibles en accès ouvert. La moyenne nationale la même année est de 62%.

La publication de ce baromètre de la science ouverte s’inscrit dans le plan de l’Université de Montpellier en faveur de la science ouverte.

Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter : Laure Lefrançois (laure.lefrancois[@]umontpellier.fr) ou Nathalie Darbon (nathalie.darbon[@]umontpellier.fr)